GREP - Réussir son retour à l’emploi

GREP
Lyon

L'insertion sociale et professionnelle

Descriptif du projet

Le GREP (GRoupe pour l’Emploi des Probationnaires) accompagne les personnes sous main de justice, sortant de peines moyennes ou longues, qui bénéficient d’un aménagement de peine vers le retour à l’emploi. Son objectif est de limiter la récidive grâce à l’insertion professionnelle. En effet, 63% des personnes récidivent dans les 5 ans si elles ne sont pas accompagnées. A contrario, l’accompagnement réduit de 50% la récidive.

En mettant en relation entreprises et justice, en mobilisant des employeurs sur cette cause, en proposant un accompagnement au quotidien, dans la durée, le GREP permet un retour et surtout le maintien dans l’emploi des personnes accompagnées.

La plupart d’entre elles trouvent un emploi via l’ETTI du GREP (entreprise de travail temporaire d’insertion, filiale de l’association) dans 3 secteurs d’activité : le BTP, l’industrie et les services. Le GREP accompagne 750 personnes nouvelles chaque année et 1000 en continu.

Le programme d’accompagnement, d’une durée de 5,5 mois se décline en 4 phases :

      1. Accueil et mise à jour de la situation administrative ;
      2. Connaissance des métiers, de l’entreprise et validation du projet professionnel ;
      3. Techniques de recherche d’emploi, valorisation de l’image de soi ;
      4. Recherche active d’emploi et insertion professionnelle.

 

Objectifs : 

?  Déployer le programme en 2022 sur 3 départements où les besoins se sont accrus avec la crise sanitaire : le Rhône, l’Ain et la Loire ; Accompagner 140 personnes supplémentaires ;

?  Remobiliser et dynamiser une population pénale très éloignée de l’emploi : le soutien se concentre en partie sur la recherche d’emploi et les ateliers de valorisation de l’image de soi ;

?  Répondre à des besoins régionaux en termes de métiers et de secteurs en tension.

Territoires : Les communes d’implantation sont Lyon, Saint-Etienne et Bourg-en-Bresse. Le périmètre de rayonnement : Rhône, Ain et la Loire.

Bénéficiaires : Les 140 anciens détenus ou personnes sous main de justice. Les bénéficiaires indirects sont la société civile, le monde de la détention, les entreprises, les familles et les proches des bénéficiaires.

Médias : Site web du GREP

 

Vous souhaitez être soutenu par la fondation GRDF ?

Nous vous invitons à vérifier que votre projet correspond aux critères de sélection de la Fondation GRDF.

Si c’est le cas, il ne vous reste qu’à compléter le formulaire de proposition de projet ci-dessous :

Proposer un projet