Les critères de sélection 

La Fondation GRDF soutient des projets et des initiatives d'intérêt général portés par des associations, des fondations, des entités du monde académique, etc., éligibles au mécénat, et en lien avec son objet social et ses domaines d'action, dans le respect de la stratégie arrêtée par le comité exécutif.

Les critères d'éligibilité des structures au mécénat

Au regard du droit fiscal, sont éligibles au mécénat, les structures qui :

  • exercent leur activité en France ;
  • exercent leur activité dans au moins un des domaines d'intérêt général ;
  • sont gérées de façon désintéressée ;
  • ont un caractère non lucratif ;
  • ne fonctionnent pas au profit d'un cercle restreint de personnes.

Sont considérés comme d'intérêt général : « les œuvres ou organismes d'intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises. » (Source : Code général des impôts).

La Fondation GRDF privilégie :

  • Les projets de territoire, portés par des acteurs locaux, ou des collectifs d’acteurs locaux, qui apportent des réponses à des besoins ou des fragilités diagnostiqués localement et peuvent contribuer à une dynamique de transformation sociale et/ou environnementale ;
  • les projets qui s’inscrivent dans ses modalités d’intervention :
    • défricher, les projets sont en phase de conception, d’expérimentation, d’émergence ou de changement d’échelle ;
    • relier, des interactions et synergies sont possibles entre structures bénéficiaires, entre projets mais aussi entre territoires ;
    • jouer collectif, les projets sont ancrés dans une logique de coopération et d’alliances multi-acteurs.
  • Les projets qui placent les publics fragiles au cœur de leur dispositif et sont conçus pour permettre aux personnes de retrouver du pouvoir d’agir sur leur trajectoire personnelle et professionnelle.
  • Les projets localisés dans des territoires fragiles (quartiers politique de la ville, ruralités …) ou s’intéressant aux synergies entre territoires urbains et ruraux.
  • Les projets qui permettent une implication des collaborateurs de GRDF.

La Fondation GRDF sélectionne les projets qu’elle soutient sur la base des critères suivants :  

  • Ancrage local et impact du projet : le besoin auquel le projet répond est identifié sur le territoire - un diagnostic a été établi et documenté – la solution est pertinente au regard du diagnostic de départ – les objectifs recherchés et les moyens engagés sont appropriés et réalistes – les impacts sociaux, sociétaux, environnementaux sont significatifs et mesurables. La dynamique créée par le projet est positive pour les populations et le territoire.
  • Utilité pour les bénéficiaires : publics fragiles touchés directement et indirectement – le projet montre une bonne compréhension et une bonne prise en compte de leurs besoins – il y a une adéquation entre le projet et le public visé – les bénéficiaires sont impliqués dans la conception, l’expérimentation et/ou la mise en œuvre et l’évaluation du projet.
  • Coopérations & dynamique de territoire : de nombreux partenaires, financiers et non financiers, sont impliqués dans le projet – des coopérations et alliances sont nouées ou recherchées avec d’autres acteurs du territoire, publics et privés, ou inter-territoires.
  • Structure et équipe projet : solidité de la structure porteuse du projet – la gouvernance est en place et les instances fonctionnent – l’équipe projet est en capacité de mettre en œuvre et pérenniser le projet, de mobiliser un collectif d’acteurs autour du projet – la constitution de l’équipe est cohérente au regard des objectifs du projet – équilibre salariés/bénévoles.
  • Caractère innovant du projet : la solution est originale ou unique par son approche ou sa prise en compte d’une problématique – le projet est nouveau sur le territoire – il permet d’envisager de nouvelles pratiques, actions ou publics – le projet suscite la création ou la structuration d’une nouvelle filière ou le renouvellement d’un secteur d’activité – le projet recherche les transformations systémiques et les approches holistiques.
  • Faisabilité et viabilité du projet : la construction budgétaire est cohérente au regard des objectifs – le projet est co-financé par d’autres partenaires financiers publics ou privés – les ressources financières sont diversifiées – une réflexion est engagée sur le modèle économique du projet qui s’inscrit dans le long terme – une démarche d’évaluation du projet est élaborée ou en cours d’élaboration.
  • Parrainage : être parrainé ou marrainé par un collaborateur ou une collaboratrice de GRDF est considéré comme un plus.

La fondation ne soutient pas :

  • Les projets localisés hors du territoire métropolitain ;
  • Les projets personnels (voyages, projets étudiants, etc.) ;
  • Les projets humanitaires ;
  • Les manifestations ponctuelles (festivals, galas, expositions, concerts, etc.) ;
  • Les opérations de sponsoring (sportif, culturel, etc.) ou de communication ;
  • Les projets de rénovation de patrimoine, de réhabilitation ou rénovation de bâtiments ;
  • Les projets entrant dans le champ concurrentiel et/ou marchand ;
  • Les projets relevant de missions de l’Etat et de financements publics ;
  • Les projets portés par des têtes de réseaux nationales sans ancrage local (bureaux, antennes, salariés permanents en régions, etc.).